COURONNONS LE PAPE BENOÎT XVI !

 

 

 

 « Le Pape est Pontife et Roi,

la plus haute majesté de la terre,

la personnification visible

de la royauté éternelle. »

 

 

Nous nous associons volontiers à l’heureuse initiative du « Coronamus Papam », demandant, alors que le dernier Pape qui accepta de s’en voir orné fut Paul VI, que l’actuel Pape Benoît XVI revienne à la Tradition de l’Eglise malheureusement oubliée et soit couronné de la tiare pontificale ! Le droit de succession pour le Souverain Pontife est un droit divin, c’est un droit historique, et la tiare symbolise ce droit. 

Les armes de Benoît XVI telles qu’elles étaient (à gauche),

et telles qu’elles sont depuis octobre 2010 (à droite).

Nous croyons en effet que le Souverain Pontife de Rome est chef de l’Eglise universelle. Or ce que nous croyons ne dépend pas d’une preuve historique, mais d’une Révélation divine. Ainsi donc le droit de succession est un droit divin incontestable qui fait du Pape, selon Mgr Gaume : « Pontife et Roi, la plus haute majesté de la terre, la personnification visible de la royauté éternelle », expliquant pourquoi il porte la triple couronne, ou « Tiare » qui rappelle que le le Pape est :

« Père des rois,

Régent du monde,

Vicaire du Christ. » 

  

 Le dernier Pape a avoir été couronné

 de la tiare pontificale  fut Paul VI.

 

« Le Pape est la personnification visible

de la royauté éternelle. »

 

Voici ce qu’affirme Vatican I :

« Le droit divin de la primauté apostolique place le Pontife romain au-dessus de toute l’Église, nous enseignons et déclarons encore qu’il est le juge suprême des fidèles et que, dans toutes les causes qui touchent à la juridiction ecclésiastique, on peut faire recours à son jugement. Le jugement du Siège apostolique, auquel aucune autorité n’est supérieure, ne doit être remis en question par personne, et personne n’a le droit de juger ses décisions. »

Pastor Aeternus, Vatican I, 4e session, 18 juillet 1870. 

 

C’est ce sur quoi insiste le droit canon :

 « Le Pontife romain légitimement élu, obtient de droit divin, immédiatement après son élection, le plein pouvoir de souveraine juridiction. » (Can. 219) « Le pontife romain, successeur du primat de St. Pierre, a non seulement un primat d’honneur, mais aussi la suprême et pleine puissance de juridiction sur l’Église universelle, concernant la foi et les mœurs, et concernant la discipline et le gouvernement de l’Église dispersée sur tout le globe.» (Can. 218, § 1).

Dès lors, si l’élection effectuée par le Sacré Collège des cardinaux est placée sous la motion de l’Esprit Saint, le Pontife élu, à l’instant même de son élection, est donc non seulement le Pontife de l’Eglise, le successeur de Pierre, mais l’acte qui le porte au pontificat est absolument infaillible puisque l’assistance de l’Esprit étant accordée au cardinaux, leur choix est un acte frappé du sceau divin. 

   

 

IL FAUT DONC, POUR REVENIR A LA TRADITION DE L’EGLISE, 

SOUTENIR LE PROJET :    

 

« C o r o n a m u s   +   P a p a m »

 

 

 

A tous les Chrétiens du monde,

 
Un appel solennel est lancé et s’organise par une prière mondiale 

pour le couronnement de Benoit XVI

 

avec la Sainte Tiare comme près de 200 Papes qui l’ont précédés.

Prions ensemble pour que Benoit XVI accepte son couronnement,

 signe de la suprématie de Pierre !  

 

 

CLIQUEZ SUR LE LIEN

 

POUR DEMANDER

LE COURONNEMENT DE BENOÎT XVI  :

 

 «Je soutiens et demande l’action du « coronamus papam »,

le couronnement de Benoit XVI  à la Gloire du Christ et des Hommes.» 

Publicités

3 Réponses to “COURONNONS LE PAPE BENOÎT XVI !”

  1. […] attacher plus fortement encore s’il se peut, à Rome et au Siège de Pierre, c’est-à-dire au Saint-Père, en oeuvrant, inlassablement et avec une constante ardeur, au retour espéré de la Tradition […]

  2. […] CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR DEMANDER LE COURONNEMENT DE BENOÎT XVI  : «Je soutiens et demande l’action du « coronamus papam »,le couronnement de Benoit XVI  à la… […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :